Ecrit par | Event, Great, TeamUp

 
Juste avant l’été, toute l’équipe UpCRM a brillament remporté un challenge interne, nous avons célébré cela avec des bulles, mais pas n’importe lesquelles… [L’histoire]
 

 

L’équipe UpCRM a reçu la visite d’un invité chaleureux ; Sébastien Rouillaux, qui dans ses bagages, en plus d’amener de précieux breuvages, a partagé avec nous tous de belles inspirations. 

 
A 40 ans, Sébastien quitte le tranquille ronron de ses fonctions dans l’entreprise familiale, une société fabriquant notamment des muselets (capsules de champagne), et se lance dans une aventure entrepreneuriale nouvelle.
 
Comme souvent, derrière ce saut dans l’inconnu, il y a un défi qui trouve ses racines dans l’histoire personnelle, familiale, professionnelle. Et un besoin viscéral de transmettre.
 
 
 
 
Son entreprise ? Ce sera la création d’un distributeur de vins de champagne exclusifs. On ne parle pas ici des 100 meilleures maisons de champagnes au plus fin breuvages, ni même de 50. Sébastien sélectionne une dizaine productions.
 
Et avec des compagnons de passions, 11 messagers parcourant le monde pour promouvoir l’exception, il créeront le label CAVE « Champagne d’Artisans Vignerons d’Exception ». Retrouvez la liste de ces champagnes rigoureusement sélectionnés sur Craft & Compagnie, accompagnés de la description des domaines, des produits et des Hommes au travers de textes écrit avec les tripes et la passion.
 
 
 
 Ils nous a rappelé que les maisons de champagnes, tirant parti de la renommée, se laissent porter par la facilité. En effet, pour les grandes maisons il s’agit de ventes en volume, de marketing de la world economy et de cette fin de la civilisation se souciant du terroir, de l’artisanat et du rafinement.
Pour les petites maisons, ce sont souvent les habitudes familiales qui font que d’années en années le client reprendra la même caisse de ‘ce petit champagne’, quelque soit sa qualité, car il porte en lui le goût du terroir et l’amour du travail du bien fait.
 
 
 
En Champagne, tout le monde sait cuver et mettre en bouteille. Au delà des visites de caves avec le folklorique tournage de bouteille, la constitution d’un grand champagne, comme d’un grand vin, est dans le travail préparatoire. Celui de la terre d’abord ; celui des vignes, cette relation intime qui lie le producteur et sa production. De ce travail de fond, intense et long, surgira la qualité du raisin, qui combiné à l’art délicat de la vinification créera l’exceptionnelle illumination sensorielle lors de la dégustation.
 
 
 
Et de dégustation, il fut aussi sujet ce soir là : Sébastien nous fit découvrir la production de Jean-Marc Sélèque, régulièrement primée. Implanté sur 9 hectares répartis sur 7 villages, le domaine produit annuellement 80.000 bouteilles. Un de ces acteurs de la révolution qualitative du champagne, qui, loin des volumes des grandes maisons, et comme pour d’autres régions vinicoles françaises, fait partie des artisans producteurs à la recherche de sens et de création.
  
 « Solessence » : assemblage 50 % Chardonnay • 40 % Meunier • 10% Pinot Noir
Tiré à un peu plus de 40.000 bouteilles, la famille Sélèque le définit ainsi
« Le vin des amis. Le partage. L’expression de notre style pure et digeste, en toutes circonstances ».
  
 
Elevé sur des sols majoritairement argiles à silex sur sous-sol crayeux et vinfié en cuve inox 80 %, en fût de Chêne 20 %, sans collage ni filtration.
 
Nous avons eu la joie de découvrir  Solessence en magnum, cuvée 2013, seulement tiré à 800 bouteilles et déjà en rupture de stock.
 
  
 « Merci à pour ce grand moment de passion, et comme le disait Baudelaire, soyons toujours ivres, de vin, de poésie et d’amour. » Yves